dimanche 11 octobre 2015

Octobre rose...


Comment parler d'Octobre rose...?

C'est vrai. Un sujet aussi sensible ne peut pas être pris à la légère. Quand j'ai voulu faire un article sur Octobre rose, je pensais faire un look ou un make-up. Puis je me suis dis que j'allais plutôt parler du vrai sujet qui anime Octobre rose : le cancer du sein. (pas très gai mais c'est comme ça)

Je me pose souvent la question : "et si ça m'arrivait ? À moi ou à ma mère...ma sœur".
On est pas préparée à ce genre de choses. Elles arrivent comme ça, un jour, sans prévenir, sans se demander si elles ne vont pas tout foutre en l'air.

Ce cancer est une belle saloperie, qui s'attaque à une des choses auxquelles nous tenons, nous les femmes : nos seins.

On a beau les trouver trop petits, trop gros, pas assez fermes, moches, un plus gros que l'autre bref on les aime quand même et on ne leur veut aucun mal et encore moins qu'ils nous en fassent.

Alors, lorsqu'ils décident de loger une tumeur...à quoi pensons-nous ? Que pouvons-nous espérer ?

Je ne sais absolument pas ce qui peut traverser l'esprit d'une femme qui apprend qu'elle est atteinte du cancer du sein. Que ressent-elle en apprenant qu'une chose mauvaise est arrivée, d'on ne sais où, et se développe en elle ?


Je vais maintenant m'adresser à toi cancer, toi tumeur, toi petite tâche qui arrive sans prévenir.

"Si moi je me poses des questions, t'en poses-tu ? Penses-tu aux vies que tu brises ?
Pourquoi existes-tu et surtout comment fais-tu pour toujours venir te nicher au creux de nous quand nous même ne savons pas comment t'en extraire pour de bon ?
Tu es une énigme. Une mauvaise énigme.
La vie des femmes n'est pas assez difficile que tu veux nous rajouter une épreuve ?
Une femme c'est une mère, une soeur, une cousine, une amie, une fille, une mamie, une tata que tu attaques.
Tu sais les femmes sont des guerrières, elles te combattent courageusement.
Et elles gagnent toutes. Oui toutes, au final.
Car même si tu penses gagner contre elles, en fait elles t'emportent avec elles.
Ton combat est vain cancer.
Alors penses à ces femmes que tu vas affronter, penses bien à elles car de toutes les façons
tu es perdant.
Et si un jour nos routes se croisent..."


À toutes les femmes qui se battent contre le cancer du sein (ou un autre), à toutes celles qui ont vaincu la maladie, je vous dédie cet article et vous dis bravo, courage et surtout bravo...vous êtes les plus fortes, ne l'oubliez jamais.

J'espère que je n'aurais blessé, choqué ou scandalisé personne. C'est la première fois que je parle d'un sujet comme celui-ci et il se peut que je sois maladroite, mais je ne prends absolument pas tout ça à la rigolade au contraire.

Je vous embrasse toutes mes guerrières.

Nadège.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci mes amours de laisser vos jolis mots qui me font chaud au cœur.